Révélée au grand public par une Victoire de la Musique en 2002, Emmanuelle Bertrand a été élue Artiste de l’année 2011 par le magazine Diapason et les auditeurs de France Musique (Diapason d’Or de l’année pour son disque Le violoncelle parle). En 2017 l’Académie des Beaux-Arts lui décerne le prestigieux Prix d’Interprétation Simone et Cino Del Duca. Formée aux CNSM de Lyon et Paris, elle est lauréate du Concours International Rostropovitch, 1er Prix du Concours de Musique de Chambre du Japon, Prix de l’Académie Internationale Maurice Ravel… Dès 1999, elle travaille avec le compositeur Henri Dutilleux qui parle d’elle comme d’une « véritable révélation ». Dédicataire d’oeuvres de Nicolas Bacri, Édith Canat de Chizy, Pascal Amoyel, Bernard Cavanna ou Thierry Escaich, elle a également donné en 1ère mondiale Chanson pour Pierre Boulez de Luciano Berio. Passionnée de musique de chambre, elle forme depuis 2020 un duo avec le pianiste Pascal Amoyel et enregistre une dizaine de disques à ses côtés. En 2017 elle fonde le Stimmung Trio avec le violoniste Christophe Giovaninetti et le pianiste Michaël Lévinas. En tant que soliste, on a pu l’entendre notamment avec l’Orchestre Symphonique de Lucerne, du Grand Montréal, l’Orchestre National d’Ukraine, le BBC National Orchestra of Wales… Ses enregistrements parus en solo et en duo avec le pianiste Pascal Amoyel ont tous été récompensés par la critique nationale et internationale (Gramophone, ffff Télérama, Cannes classical award, Diapason d’or…). Ses projets comportent également la création du Concerto écrit pour elle par Michaël Lévinas ainsi que l’Intégrale des Suites de Bach à paraître au printemps 2019 (Harmonia Mundi).
www.emmanuelle-bertrand.com